Gâteaux Recettes

Petits choux façon Mamy Monique

5 mai 2015
Petits choux façon Mamy Monique

Lorsque j’ai rencontré Le Tendre, j’ai aussi (et surtout?) fait la connaissance de Mamy Monique… Bien que sa réputation de brillante pâtissière l’ait précédée ! Mamy Monique, dans la famille, c’est « Mamy Petits Choux ». Pas un dîner de famille sans qu’on lui demande si elle a fait des petits choux… Pas un dîner de famille sans des dizaines de petits choux pour accompagner le café… Pas un dîner de famille sans qu’on aille voler déguster 2 ou 3 petits choux (en cachette). Bref, tu l’auras compris, Mamy et ses nombreux desserts (c’est la reine du tiramisu & de la tarte au sucre) a aussi joué un rôle dans mon envie de retourner aux fourneaux, armée de mon petit fouet.

Petits choux façon Mamy Monique

Mamy, aussi modeste soit-elle, n’a jamais compris pourquoi ou comment les gens pouvaient rater les petits choux. Il faut savoir qu’elle détient LA recette, celle des petits choux inratables. Il m’a fallu des années pour l’avoir. Un jour, je lui racontais mes péripéties de pâtissière : « Mamy, j’ai tenté des petits choux pour un Saint-Honoré… C’était raté… ». Face à mon air déconfit, elle m’a dit « prend un bic et un papier, je vais te donner ma recette ».

Petits choux façon Mamy Monique

J’allais enfin découvrir l’envers du décor et découvrir cette recette. Je n’ai évidemment pas attendu 3 mois pour la tester. Banco, inratables. Elle avait raison. Je dois quand même parfaire ma technique, notamment pour obtenir de jolis petits choux bien ronds et réguliers (je suis parfois feignasse, pas le courage de sortir la poche à douille, ça m’apprendra).

A défaut de pouvoir te donner la recette, voici quelques astuces pour réussir tes petits choux :

  • Préparer les ingrédients et ustensiles à l’avance (mais ça vaut pour toutes les recettes, en fait) car la pâte à chou finie ne doit pas reposer (plus elle repose, plus les bulles d’air s’en vont, et ça, crois-moi, tu veux l’éviter).
  • Si tu veux doubler la quantité de petits choux proposée dans ta recette, fais la recette 2x plutôt que faire une grande quantité. Plus gérable en terme de préparation mai aussi et surtout, ça évite que la pâte « repose » (cfr point #1).
  • Avant d’incorporer les oeufs, la pâte doit avoir la forme d’une boule (coucou les muscles du bras!) qui ne colle pas à la paroi de la casserole ou du bol (on appelle ça la panade).
  • Comme il faut intégrer les oeufs un à un, il est conseillé de laisser la panade poser 1 ou 2 minutes. Ceci permet de la refroidir et d’éviter que les oeufs cuisent (re-coucou les muscles du bras).
  • A la cuisson, ne te laisse pas avoir par le côté « coucou-je-suis-doré-sors-moi-du-four »: un petit chou cuit résiste à la pression du doigt et sonne creux. Même s’il a l’air cuit, il se peut qu’il ne le soit pas. N’hésite pas à prolonger la cuisson en surveillant.

A ton tour, maintenant ! Personnellement, mon prochain challenge a été lancé par Le Tendre le weekend dernier : il rêve d’un petit chou géant… de la taille d’un pistolet (!!). Je ne manquerai évidemment pas de poster le résultat sur ma page Facebook

Quelles sont tes astuces pour obtenir des petits choux parfaitement ronds, bien gonflés et dorés ? Dis-moi tout, je suis curieuse :)

Bisous petit macaron !

2 commentaires

  • Reply caneylle 5 mai 2015 at 20 h 01 min

    J’adore tes petits choux, ils sont superbes

    • Reply Lalooowable 5 mai 2015 at 20 h 22 min

      Merci Elodie !!! :) <3

    Répondre

    captcha

    Introduisez le CAPTCHA