Escapades gourmandes Salé

Escapade gourmande à Paris ♥

18 juillet 2016
Arcimboldo

Le Tendre m’a emmenée passer 2 jours dans la plus romantique des villes: Paris! Hormis mon escapade en avril dernier avec Thalys, ça faisait 8 ans que je n’étais pas retournée dans cette ville que j’aime tant. En tant que bouffista foodista, on ne se refait pas: chaque pas était motivé par la nourriture. haha. Pour cet article hors des sentiers pâtissés, laissez-moi partager mes petites adresses avec vous!

On a profité de l’offre des 20 ans Thalys pour acheter nos billets (un A/R Bruxelles – Paris pour 2 à 80€, c’est imbattable!), quel plaisir d’arriver au coeur de la ville Lumière en 1h22 (le retour a été légèrement plus long mais passons). Pour profiter au max. de notre séjour et éviter, le dimanche, de se balader valise au poignet, on a opté pour un hôtel à 15 min à pieds de la Gare du Nord: lhôtel Paradis. J’aurais pu réserver cet hôtel rien que pour son nom, mais ça tombe bien: il est CA-NON! On est littéralement tombés sous le charme du lieu, situé dans le 10e et dans une petite ruelle typiquement parisienne. L’hôtel est décoré dans un style boudoir chic (papier peint aux imprimés dorés paôn-forêt, lampes suspendues, etc.). Bref, j’aurais pu y rester des heures entières si la météo n’avait pas été aussi clémente. On avait opté pour la nuit avec petit-déjeuner (+12€) et on n’a pas été déçu: tout était frais (salade de fruits, flans au citron, fruits secs, charcuterie, etc. sans parler des pains (!) au thym et à l’huile d’olive par ex.).

Hôtel Paradis

source: Hôtel Paradis

On a commencé notre balade par la montée vers Montmartre. Sur la route vers le Sacré-Coeur, on est passé devant 2 adresses qu’on voulait tenter (enfin surtout moi…): le Café Pinson (recommandé par mon amie Emma) et l’incontournable Michalak ; mais je n’étais pas en mode « pâtisserie » à 11h du matin. Oopsie. Bref, on n’est pas rentré dedans… On va devoir retourner à Paname, quel dommage ;-)

En redescendant, on a emprunté la Rue de Lafayette qu’on a vite quittée pour se plonger, par hasard, dans la rue Cadet. Les 3 chouquettes grossièrement avalées 30 minutes plus tôt n’ont pas eu raison de mon appétit et nos yeux se sont rapidement arrêtés sur la carte du restaurant italien l’Arcimboldo. Déjà, la carte proposait environ 4 à 6 choix d’entrées et de plats, gage de produits frais et de qualité. Ajoutez à cela une terrasse super choupi avec table et chaises hautes et nous voilà attablés. Notre choix s’est très vite porté sur une tomate datterini & mozzarella di bufala pour moi et la pizza Regina (du jour) pour Le Tendre, le tout accompagné d’un vin blanc sec mais fruité ultra frais, tout parfait. Niveau prix, rien à dire, on ne se croirait pas du tout à Paris (comptez environ 8-10€ pour une entrée et 12-16€ pour le plat). Encore une fois, si la météo n’invitait pas tant à la balade, j’aurais pu rester là toute l’après-midi à déguster les vins de la cave de l’Arcimboldo.

Arcimboldo

Après une journée de 15 km à pieds et une petite sieste salvatrice, il était temps d’aller encore manger! Notre choix s’est posé sur le Café Pélican, à seulement 3 minutes de notre hôtel (#feignasse). Le Chef, Alexis Braconnier (Top Chef pour les adeptes), revisite la cuisine méditerranéenne et propose une sélection de tapas et petites assiettes pour le soir (5€-8€/tapas). On a commencé par 4 tapas à patager: classique patatas bravas avec une sauce pesto verde très épinards à tomber! On a saucé le plat comme des bons franchouillards que nous ne sommes pas ; tomate & aubergine grillée au Radet ; chorizo aux fèves ; tartare à la coriandre. On aurait bien voulu tenter une 5e voire une 6e tapas (et pourquoi pas du sucré?) mais on était repu. On est, du coup, parti jusqu’à la Tour Eiffel ♥ pour une marche digestive nocturne.

Café Pélican

source: Café Pélican

Dimanche était dédié au Canal St Martin jusqu’à la Porte de la Villette. Il n’y a rien à faire, je serai toujours in love avec les quais du Canal bordés d’arbre et ses ponts enchanteurs. Entre les métros Laumière et Riquet se trouve un petit bijou: Le Pavillon des Canaux. Une jolie bâtisse ultra colorée entourée de tables à l’ombre des grands feuillus. On y est resté pour un simple ice-tea maison à 3€ seulement (j’ai longtemps hésité avec le jus de bissap) mais l’endroit semblait aussi parfait pour un brunch ou pour une petite pâtisserie (décidemment, il faisait trop chaud pour que je me laisse tenter par le Carrot Cake géant). La déco, entre l’ôde au bouledogue français et Alice au Pays des Merveilles, est à tomber ; l’endroit donner envie d’y rester des heures durant.

Sur cet endroit enchanteur, je vous laisse… Si vous avez aussi des petits bijoux parisiens (ou autres!) à partager, n’hésitez pas. Ca nous donnera une occasion d’y retourner.

Bisous,

—-

Hôtel Paradis
www.hotelparadisparis.com
41, rue des Petites-Écuries
75010 Paris

Restaurant Arcimboldo
22, rue Cadet
75009 Paris

Café Pélican
www.cafepelican.com
61, rue d’Hauteville
75010 Paris

Le Pavillon des Canaux
www.pavillondescanaux.com
39, quai de la Loire
75019 Paris

Pavillon des Canaux

source: Pavillon des Canaux

Pas de commentaires

Répondre

captcha

Introduisez le CAPTCHA